Arrivé depuis mai 2017 à la MJC Centre Social Nomade, en pleine découverte de cette nouvelle structure, de son équipe, de son fonctionnement et de ses administrateurs, nous avons dû commencer dès novembre 2017 à travailler avec un rétro-planning sur lévaluation du projet social précédent et la construction de notre nouveau projet social.

Je tiens à mettre en avant toute lénergie et la richesse des temps de travail collectif et individuel de léquipe des salariés de notre structure et des administrateurs par leurs retours, et nos échanges enrichissants. Sans douter un seul instant des valeurs et savoir-faire portés par toutes et tous, il nous a fallu explorer lexistant, organiser notre réflexion sur chaque action en référence aux objectifs fixés au travers du Projet Social. Ce travail fastidieux nous éclaire sur les sens que doit avoir un Centre Social et son implantation sur un quartier où chaque projet a son importance.

Les diversités spécifiques de notre équipe sont complémentaires et sont une richesse au service du Projet Social, des habitants et utilisateurs de Nomade.

Jai retenu le mot « terreau » (dixit Mme TAMAGNA que je remercie pour son éclairage), pour parler de Nomade et, il nous faut de bons jardiniers pour permettre léclosion de nos actions, permettre le « Pouvoir dAgir des habitants« . Ces jardiniers nous le sommes toutes et tous, par notre réflexion, nos savoir-faire et nos capacités à travailler ensemble.

Cette année de travail nous a permis de nous recentrer sur notre travail déquipe, de nous écouter, de partager, de confronter et daccepter le débat contradictoire. Nomade par son histoire a pu par le passé (du temps de son « nomadisme » dans les appartements) peut être oublier toute limportance dune bonne transversalité, de communiquer et travailler ensemble. La richesse nest pas individuelle mais vient de léquipe et de sa diversité. Un bon Projet ne peut être pérenne quavec aussi une bonne gestion et visibilité financière. Il y va de notre avenir et de celui des habitants qui comptent sur nous.

Une analyse économique rigoureuse est indispensable et nous devons être tous conscients de ce paramètre et laccepter, ce qui nenlève nullement le sens et les valeurs que nous portons.

Une recherche de partenariat complémentaire au service de notre Projet est en construction pour prévoir un futur plus confortable.

Je finirai mon propos en soulignant tout linvestissement des administrateurs et de sa présidente sans qui notre Projet ne pourrait exister, se développer et regarder vers lavenir.

Le binôme « Présidente-Directeur » est un élément essentiel de bon fonctionnement qui nous permet de garder le sens commun de notre action.